Une statue à l’effigie de Carla Bruni-Sarkozy

2 Août

La statue polémique de Carla installée‎

La statue de Carla Bruni-Sarkozy l’ex-première dame de France a été érigée à Nogent-sur-Marne, non sans critiques…

 Que représente la statue ?

Oeuvre de la sculptrice Elisabeth Cibot, La Valnurese a été réalisée et dressée au cœur d’un projet immobilier en tant qu’évocation contemporaine des femmes qui travaillaient depuis 1860 dans les petits ateliers de la ville, pendant que les hommes se spécialisaient plutôt dans les métiers du bâtiment.

Il s’agit d’une femme en tenue de plumassière, ces femmes d’origine italienne pour la plupart qui ont œuvré dans une ancienne fabrique de plumes de la ville. Le visage, lui, n’est autre que celui de Carla Bruni-Sarkozy.

Un monument inauguré fin septembre.

La sculpture de deux mètres de hauteur commandée, par le promoteur immobilier à Elisabeth Cibot, sculpteur du Hameau des Artistes à Nogent, est arrivée le mardi 31 juillet 2012 au cœur de la Petite Italie. A 8 heures, drapée sous une bâche solidement scotchée, elle était enfin installée sur son pieds d’étale.

La première statue de Carla Bruni enfin terminée

Pour l’instant revêtue d’une bâche jusqu’à l’inauguration officielle prévue fin septembre, les habitants ne peuvent voir uniquement « un pied chaussé d’un talon de pierre qui dépasse de la bâche bleu ceinturée au scotch ». Son inauguration est prévue pour la fin du mois de septembre. Mais ce sera sans l’ancien mannequin qui n’a pas été invité à la cérémonie.

Une polémique qui n’a pas lieu.

On ne sait pas si la sculptrice a voulu rendre hommage à son talent de chanteuse, à son ancien corps de mannequin, ou simplement à ses origines italiennes, puisqu’elle a trouvé sa place dans le quartier de la Petite-Italie de Nogent. Toujours est-il que l’opposition municipale a refusé de participer au financement de la statue. Son coût, 90.000 euros a donc été  entièrement pris en charge par la société Cogedim, promoteur de la copropriété où est installé le monument.

Une histoire de bronze qui n’est pas sans rappeler les statues polémiques de Lénine ou Mao que Georges Frêche avait érigé en son temps à Montpellier.

Le Buzz Continue

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s