Infographie : Facebook au bureau ? Oui avec modération !

20 Avr
Contre toute attente, Facebook améliore la productivité des salariés !

Contre toute attente, Facebook améliore la productivité des salariés !

À une époque où les outils sociaux envahissent tous les aspects de nos vies, les entreprises doivent-elles permettre aux salariés de se connecter à Facebook ?

D’après une récente étude, la réponse est positive, avec modération ces pauses augmentent la productivité et l’engagement des salariés. 

Accros de Facebook, bonjour !

Avant quand on arrivait au travail, on prenait un café tout en consultant ses mails professionnels. Si le café est toujours d’actualité, c’est plus souvent en consultant sa page Facebook que ses mails.

Aujourd’hui, de nombreux employés ont comme premier réflexe le matin de mettre à jour leur profil Facebook et consulter les dernières activités de leurs amis. Une habitude qui ne plaît pas toujours aux employeurs.

Nombreux sont les salariés qui se sont fait prendre en train de regarder les photos de la dernière conquête de leur ex ou qui « Like » des posts en plein boulot… dorénavant, ils sont excusés !

Une pause sur Facebook rend plus efficace.

Plusieurs études ont été réalisées et les résultats montrent que passer 10 minutes de surf sur les réseaux sociaux par jour au break augmente la productivité, la motivation et le bien-être psychologique des employés… Bref voilà de quoi freiner un les employeurs qui voudraient couper l’accès au réseau social à ses salariés. Plus surprenant encore, les employés qui occupent leur temps de pause sur Facebook sont plus productifs que leurs collègues partis boire un café ou fumer une cigarette.

Alors que certaines entreprises en sont encore à l’interdiction pure et simple de l’accès aux réseaux sociaux grand public, il est important de trouver un juste milieu. D’où l’importance pour les employeurs de fixer des règles d’utilisation afin de prévenir des excès qui pourraient nuire au travail. Pour encadrer l’usage des réseaux sociaux, certaines entreprises mettent ainsi en place des chartes de bonnes pratiques.

Les paradoxes de Facebook dans l’entreprise.

La prise de parole des collaborateurs sur les réseaux sociaux fait encore débat. Alors que les entreprises considèrent souvent que les salariés ne devraient pas aller sur Facebook pendant leur temps de travail, beaucoup encouragent parallèlement le recours aux réseaux sociaux pour promouvoir leurs activités. Actuellement, 18 % des cadres parlent de leur entreprise ou de leur métier sur les réseaux sociaux, selon une récente étude Ifop-l’Atelier BNP-Paribas.  Pourtant, 43 % affirment qu’ils seraient prêts à s’exprimer en leur nom pour défendre leur entreprise, la majorité étant même susceptible de le faire via ses propres comptes Facebook ou Twitter.

Si Facebook a conquis le monde de l’entreprise, il n’a pas encore gagné le coeur de tous les DRH.

Le Buzz Continue aussi dans les Médias @CultureMédias

Le site de Keas : http://keas.com/

Infographie : Facebook améliore la productivité des salariés !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s