Comment j’ai trouvé un emploi grâce aux réseaux sociaux ?

17 Jan

Internet est à double tranchant, le web 2.0 peut aussi bien ruiner votre e-réputation comme il peut augmenter vos chances d’être embauché.

Trouver un emploi sur Twitter ?

Trouver un emploi sur Twitter ?

C’est d’ailleurs ce qui m’est arrivé… 

Rien n’a changé, ou presque ! 

Avant l’avènement du web la recherche d’emploi se faisait dans les magazines spécialisés. On commençait par en parler autour de soi, puis on envoyait des CV et des lettres de motivation dans l’espoir d’obtenir un entretien. De ce côté là, les choses n’ont pas changé, si les mails ont remplacé le papier, certains canaux semblent immuables, le recruteur aura toujours besoin d’un CV pour résumer le parcours d’un candidat, si brillant soit-il.  Le web 2.0 a cependant conduit une évolution dans la recherche d’emploi. Les nouveaux recruteurs utilisent aujourd’hui les réseaux sociaux pour découvrir des candidats mais aussi pour les évaluer par avance. Votre porte-parole, sur internet est votre identité numérique, c’est-à-dire l’ensemble des traces que vous laissez sur internet (un twitt, un article sur un blog, un profil…). Vous devez exister sur la Toile !

Bien utiliser les réseaux sociaux.

Une démarche de personal branding commence par la création de contacts professionnels à travers les réseaux sociaux. En France, on compte principalement : Viadeo, Linkedin, Facebook et Twitter.

"Aujourd'hui, les Français ne se révèlent pas encore convaincus par l'efficacité des réseaux sociaux pour trouver un job", pour Bruno Bremond, directeur général de Monster France

"Aujourd'hui, les Français ne se révèlent pas encore convaincus par l'efficacité des réseaux sociaux pour trouver un job", pour Bruno Bremond, directeur général de Monster France

Du côté des réseaux professionnels, Viadeo est le premier réseau social professionnel francophone en termes d’audience, il est donc difficile de passer à côté. Linkedin, est le plus important au niveau mondial, il offre par ailleurs plus de fonctionnalités que son cousin français. Le mieux, c’est peut-être de tester les deux. Si vous décrochez un entretien, votre interlocuteur aura probablement fait une recherche sur votre profil numérique. Vous pouvez également faire une recherche sur le profil de votre interlocuteur, vous aurez peut-être la chance de vous découvrir des points communs et l’occasion d’engager la conversation.

L’utilisation de Facebook dans un cadre professionnel est possible, mais en prenant des précautions. La première, on ne le répète jamais assez est de segmenter ses contacts ! Collègues, professionnels, famille, proches, tous ne seront pas intéressés de la même façon par votre dernière soirée. Je recommande essentiellement Facebook pour faire connaitre ses ambitions à son entourage. Il est fort possible que parmi vos nombreux « amis » Facebook, l’un d’eux soit au courant d’une embauche dans son entreprise. Mais encore faut-il qu’il sache que vous êtes à la recherche d’un poste…

Illustration kaelweb.net

Twitter, enfin, est un cas particulier. A la fois réseau social et plate-forme de microblogging (des messages courts de 140 caractères au plus), c’est un outil malléable. Les usages sont multiples, on peut à la fois : raconter sa vie, diffuser des infos, faire de la veille, du journalisme citoyen…. Twitter est un canal de diffusion d’annonces particulièrement réactif et les chercheurs d’emploi peuvent y trouver des propositions qui s’affichent en temps réel. Twitter offre, enfin, au candidat la possibilité de créer son propre buzz.

Pour se faire connaître : l’originalité prime !

Diffusé à tous mes « followers » (contacts sur Twitter), ce simple petit message a été ensuite rediffusé par plusieurs d’entres eux et finalement vu par plusieurs centaines de personnes. Cette simple démarche à la veille de Noël m’a permis d’augmenter la visibilité de mon CV en ligne DoYoubuzz comme autant de candidatures spontanées et de nouer un premier contact avec plusieurs recruteurs. J’ai ainsi reçu plusieurs messages de personnes qui ont consulté mon CV. Il existe de nombreux sites permettant de créer un CV en ligne mais l’avantage de DoYoubuz est de créer un CV répondant aux exigences conventionnelles (format imprimable PDF), à la fois clair et dynamique. Si la période que nous vivons est économiquement incertaine, les candidats qui se démarquent ont plus de chance d’attirer l’attention des recruteurs alors que ces derniers sont souvent noyés dans les candidatures.

En définitive, si les réseaux sociaux peuvent « booster » votre recherche d’emploi, il n’y pour autant pas de recette miracle. La clé d’une embauche c’est d’abord l’humain… et c’est justement l’humain qui fait le succès des réseaux professionnels.

Le Buzz Continue (@YMbuzz)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s