Kim Jong Il est mort ! Mais à quoi ressemblait son train blindé ?

19 Déc

Durant les 17 années de pouvoir de Kim Jong-il, la Corée du Nord a sombré dans la crise économique et la famine. Pendant que le pays se noie dans la pauvreté son dictateur vivait lui dans l’opulence…!

Kim Jong-il dans son jolie train vert est mort !

Kim Jong-il dans son joli "petit" train vert est mort !

« Bling bling » le train blindé du « Cher Leader » ?

Le « Soleil du XXIe siècle » s’est définitivement couché. Kim Jong-il, qui dirige la République populaire démocratique de Corée (RPDC) d’une main de fer depuis 1994, n’est plus. Sa mort de Kim Jong-il a été annoncé par une présentatrice vêtue de noir, en pleurs déclarant qu’il était mort « de surmenage physique et mental » alors qu’il effectuait un déplacement en train pour aller délivrer des « conseils sur le terrain ».

Le train de Kim Jong Il, dispose de gares privées dans tous le pays

Le train de Kim Jong Il à quai

Les trains de Kim Jong-il en Corée du Nord sont l’équivalent d’Air Force One pour le Président américain. En grande partie par peur des attentats, Kim Jong-il avait la phobie des voyages en avion et ne prenait que le train. Tous blindés, ils s’arrêtent uniquement dans les 19 gares privées réservées pour le dicateur à travers le pays.

Une aversion pour l’avion !

Si M. Kim n’aimait pas l’avion, il ne détestait pas les voyages pour autant. A chaque excursion à une vitesse moyenne de 60 km/h, une centaine d’agents étaient chargés de veiller à la sécurité des gares et, afin d’éviter toute déconvenue, le courant était coupé sur les lignes ferroviaires avoisinantes, immobilisant les autres trains, qui pouvaient ainsi regarder passer le train du guide.

L'une des gares spécialement aménagées pour le "Cher Leader"

L'une des gares spécialement aménagées pour le "Cher Leader"

Un train grand luxe, et des équipements dernier cri  !

Le train est à la hauteur du « train de vie » du secrétaire général du Parti du travail de Corée. Malgré une allure austère, le train, luxueux et blindé, est équipé de salles de conférences, de salles de réception, de chambres à coucher, le tout baigné de technologies de pointe : murs d’écrans vidéo et dispositifs de communication satellitaire. Des technologies qui permettait au dirigeant de se tenir informé et de pouvoir donner des ordres pendant ses longs voyages.

Malgré des relations pour le moins tendu avec le Japon, le train est paradoxalement de fabrication japonaise et non nord-coréenne (ces derniers étant sans doute de moins bonne qualité).

Le train blindé du leader nord-coréen Kim Jong Il lors de sa visite en Russie en aout 20112

Le train blindé du leader nord-coréen Kim Jong Il lors de sa visite en Russie en aout 20112

Des viviers à homards à coté de réserves de vin français 

Un émissaire russe, Konstantin Pulikovsky, qui avait accompagné le « cher leader » dans un voyage d’un mois en Russie a l’été 2001 a rapporté que le train était quotidiennement, ravitaillé en homards frais et champagne par hélicoptère.  « Il était possible de commander n’importe quel plat, a raconté le Russe, qu’ils soient de cuisine coréenne, russe, chinoise, japonaise ou française ».

Pour se divertir, le train embarquait également à son bord des jeunes et jolies chanteuses, très prisées de Kim Jong-il. Des jeunes femmes aussi cultivées que charmantes…

L'un des rares clichés pris l'intérieur du train

L'un des rares clichés pris l'intérieur du train

Quatre-vingt-dix wagons, pour une seule personne !

Pour ne pas ouvrir seul la voie de chemin de fer, le train de Kim était systématiquement entouré d’un convoi destiné à la reconnaissance et d’un second chargé de la sécurité. L’ensemble représentant un total quatre-vingt-dix wagons (une paille !).

Le train blindé de Kim Jong Il quittant la Russie pour la Chine

Le train blindé de Kim Jong Il quittant la Russie pour la Chine

Alors que le décès du « Cher dirigeant » ouvre une période de transition incertaine que suivent de près les voisins du régime de Pyongyang, inquiets de ses répercussions dans la région la plus militarisée de la planète, on ignore si son fils, Kim Jong-un ( « le grand héritier de la cause révolutionnaire du Juche et le chef exceptionnel de notre parti, de notre armée et de notre peuple » – Rien que ça !) choisira lui aussi le train pour voyager.

A lire aussi sur ce blog d’autres articles sur la « République populaire démocratique de Corée »:

Le Buzz Continue (@YMbuzz)

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s