Pour une bagouse de plus ou de moins…

6 Nov

Notre chère ministre de l’Economie, Christine Lagarde, fait les frais du buzz de la semaine, à cause d’une photographie retouchée où elle apparaît sans bijoux (une honte je vous dis) devant le viaduc des arts en Une d’un journal local alors que la photo originale était prise ailleurs, avec des bijoux et devant des micros (l’honneur est sauf, ouf !).

On se souvient tous, que déjà la Reine du Buzz, Rachida Dati avait également subi la vendetta des bijoutiers de la place Vendôme pour une photo parue dans la presse sans ses bijoux. Si la presse masque leurs créations comment pourront-ils les vendre ensuite ?

Si les journalistes choisissent de planquer les bijoux de ces « phénomènes » politiques, qu’elles arborent pourtant avec superbe, pourquoi devrait-on les blâmer elles ? Après tout ce sont les journalistes qui n’ont aucun goût et qui choisissent de masquer les accessoires de ces femmes de pouvoirs.

Il faudrait peut être alors interdire aux journaux de retoucher leurs photos, mais on taxerait immédiatement une telle interdiction de remettre en cause la liberté de la presse…

To Be Continued
referencement
Referencement gratuit

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s